Rédhibitoire définition

Un employeur locasse définition ?

Pour beaucoup, le lieu de travail est une occasion privilégiée de rencontrer quelqu’un qui pourrait éventuellement vous intéresser sur le plan romantique. Vous avez déjà quelque chose en commun et vous pouvez faire rapidement connaissance.
Toutefois, les employeurs peuvent avoir un autre avis sur la question. De nombreux employeurs considèrent l’idée que les employés sortent ensemble comme une menace potentielle pour la productivité ou même comme une responsabilité trop lourde pour l’employeur. Mais peuvent-ils l’interdire ? Voyons voir.
Tout d’abord, examinons quelques-unes des raisons les plus courantes pour lesquelles les employeurs peuvent vouloir freiner le désir des employés de se rencontrer. Les employeurs peuvent craindre :
Les pertes de productivité, qui pourraient survenir si l’employé consacre trop de temps à ses activités personnelles plutôt qu’à son travail. Des problèmes peuvent également survenir si la relation devient une source de distraction pour les autres employés, de quelque manière que ce soit.
Problèmes de sécurité. Cela peut être préoccupant si une dispute romantique personnelle devient violente.

Favoritisme définition gentil. 

Ce risque est particulièrement élevé si l’un des partenaires occupe un poste de supervision ou s’il peut accorder des faveurs à l’autre. Dans certains domaines, le favoritisme sexuel est également illégal ou pourrait être considéré comme discriminatoire.
Comportement de représailles. Si la relation tourne mal, l’un des partenaires (ou les deux) peut ne pas être enclin à travailler en coopération avec l’autre. Si la situation s’aggrave, elle pourrait même devenir une situation dans laquelle un ancien partenaire a la possibilité de rétrograder, de mettre fin à la relation ou de donner des critiques négatives à l’autre – ce qui pourrait entraîner des problèmes (y compris des poursuites judiciaires).
Accusations d’agression ou de harcèlement sexuel. Si les fréquentations sont autorisées, cela peut favoriser un environnement où se produit une activité plus importante qui pourrait donner lieu à une plainte pour harcèlement. Par exemple, si une personne occupant un poste de supervision demande des rendez-vous comme condition préalable à des évaluations de performance positives, il s’agirait de harcèlement sexuel. De plus, si une relation régulière prend fin, il pourrait en résulter une situation où un ancien partenaire a une plainte de harcèlement contre l’autre. Même les activités d’une relation régulière peuvent créer une atmosphère qui favorise le harcèlement des autres.
Roulement. En cas de problèmes relationnels, il y a une probabilité accrue que l’un des partenaires ou les deux choisissent de quitter l’employeur pour remédier à la situation. C’est également une préoccupation lorsque la relation se déroule bien – un partenaire peut avoir l’impression que ses options sont limitées au sein de l’entreprise en raison de la relation. Dans les deux cas, il peut en résulter une augmentation du chiffre d’affaires.
Atteinte à la réputation. Même en l’absence de toute activité illégale, cela peut encore faire tourner les têtes si une relation est découverte, en particulier entre un superviseur et un subordonné. Cela peut entraîner d’autres problèmes, tels que la perte de confiance des clients ou des actionnaires.

Un employeur peut-il interdire à ses employés de sortir ensemble ?

Un employeur peut-il faire quelque chose pour remédier à ces problèmes ? Est-il légal d’interdire totalement aux employés de sortir ensemble ? Ou cela limite-t-il et restreint-il trop la vie personnelle d’un employé ?
Juridiquement parlant, dans la plupart des États, un employeur peut adopter une politique qui interdit aux employés de sortir ensemble. (Vérifiez les lois de votre État et les lois locales pour connaître les exceptions, qui existent et qui sont généralement centrées sur la vie privée des employés ou sur les limites imposées aux employeurs pour interdire les activités non professionnelles).
Toutefois, même si elle est légale, l’interdiction de toute relation amoureuse au travail peut avoir ses propres conséquences. De nombreuses personnes se rencontrent au travail avant d’entamer une relation amoureuse. L’interdire pourrait nuire au moral et pourrait même entraîner la perte d’employés qui souhaitent sortir avec des collègues mais ne le peuvent pas. En termes pratiques, elle peut aussi être incroyablement difficile à faire respecter.
Certains employeurs limitent l’interdiction aux seules relations dans lesquelles un partenaire romantique a un rôle d’autorité sur l’autre. Cela permet de réduire au minimum bon nombre des risques mentionnés ci-dessus sans pour autant interdire totalement les relations amoureuses.
Une autre politique choisie par certains employeurs consiste à interdire aux couples de travailler directement ensemble, par exemple dans le même service.
D’autres employeurs optent pour des politiques qui n’interdisent pas les relations amoureuses, mais les découragent simplement. Cela peut suffire à éviter certains problèmes, mais cela ne constitue pas une véritable interdiction. Le guéret définition problème, cependant, est qu’en l’absence d’une interdiction spécifique, que fait réellement cette politique ?

Réponse s engager définition.

Certains employeurs exigent simplement la divulgation des relations. Après la divulgation, l’employeur peut prendre des mesures pour minimiser les problèmes. Par exemple, il peut demander aux couples de signer des reconnaissances stipulant qu’ils agiront de manière professionnelle. D’autres fournissent des conseils aux couples pour s’assurer qu’ils comprennent comment leur relation pourrait avoir un impact sur l’application des politiques de l’employeur, telles que la politique de harcèlement.
Si un employeur choisit de mettre en œuvre une telle politique de rencontres, il est important de l’appliquer de manière équitable et cohérente, et non de manière discriminatoire. Par exemple, si la politique d’un employeur impose à l’un des partenaires de quitter l’organisation si une relation est découverte, ce n’est pas toujours la femme qui est obligée de partir. Ce serait discriminatoire.